Le jour où un Rabbin m’a giflé…

Tout avait pourtant bien commencé ! Un jour de shabbat comme un autre, dans une communauté tranquille de la banlieue parisienne. Je suis en vacances et j’accompagne mon beau-frère à la Synagogue de son quartier.
Nous sommes samedi matin et, après la prière du matin, le Rabbin démarre son traditionnel discours.
Il dit (je cite de mémoire) :

« Jérusalem était désertique. Certes, aujourd’hui, elle est habitée mais il y a tant de lachone hara dans cette ville (1), tant de gens qui profanent le chabbat, tellement de pêchés qui y sont commis, que les Poskim (2) nous disent qu’il aurait mieux fallu qu’elle reste déserte pour ne pas porter atteindre à sa sainteté. »

Le scandale de la viande cachère qui ne l’est peut-être pas vraiment…

Ce passionnant article écrit par le Rav David Rosen est paru mi-mars sur l’un des blogs du Times of Israël: http://blogs.timesofisrael.com/is-any-meat-today-kosher/

Dans cet article, intitulé « Is any meat today kosher ? » – que l’on pourrait très approximativement traduire par « Y a-t-il aujourd’hui de la viande vraiment cachère ? », le Rav s’appuie sur son expérience dans le monde de la cacheroute et le milieu des abattoirs et se pose cette question pour le moins étonnante…

Pour ceux qui ne sont pas anglophones, et aussi pour les gros fainéants, je vais essayer de résumer sa pensée (pardon si je ne suis pas exhaustif et si parfois j’interprète ses propos)…