Mon Alyah en Vers Sion Originale Episodes 8 à 10 – Au Revoir

Pour parler l’hébreu, il n’y a pas beaucoup d’alternatives: il faut s’y mettre!
Je suis trop jeune pour renoncer à le parler et trop vieux pour l’apprendre rapidement. C’est un fait: je sais que je vais galérer pendant de longs mois et probablement même de longues années!

Ces derniers mois, c’est surtout avec mon petit Yoel, 5 ans, que j’apprends le plus. Il adore son livre d’hébreu-français et nous répétons régulièrement ensemble les 300 mots qu’il contient. Après quelques mois d’apprentissage, je peux classer les mots en 3 catégories:
1- Les mots parfaitement inutiles que j’ai appris facilement: zebra, hippopotamus, panda, chimpanza
2- Les mots parfaitement inutiles et quasi impossibles à prononcer que j’ai appris à force de les répéter: ‘hatsotrah (trompette)
3- Les mots très utiles au quotidien et que je n’arrive toujours pas à retenir: les 295 autres mots du livre.